Notre élevage

twister, notre étalon quarter horse avant une saillie

étalon quarter horse avant une saillie

Notre élevage de quarter-horses, dans la Drôme des Collines, se différencie des autres élevages par cinq atouts majeurs :

* Un environnement vallonné
Nos chevaux sont élevés sur de grandes parcelles présentant des reliefs variés permettant un développement naturel d’une musculature harmonieuse et puissante. Les pâturages, couverts de variétés florales adaptées à l’alimentation équine, ne sont enrichies que par des apports naturels. Nos quarter horses bénéficient des nombreuses sources qui jaillissent sur nos terres, leur apportant ainsi, une boisson tempérée et non frelatée. En hiver, ils profitent du foin et des céréales, produits sur l’exploitation. Ces aliments sont produits toujours dans un souci de bioéthique.

* Un étalon polyvalent pour un élevage de qualité
Twister Bell Kingdoc, notre étalon quarter horse, descend par son père, d’une illustre famille « All around » avec une prédilection pour le reining. La lignée maternelle s’est distinguée en cutting. Cette ascendance fait de Twister un cheval ayant un fort « cow sense », qu’il associe à une locomotion fluide et puissante.

Quarter-horses au parc

Troupeau.....Vision artistique....

*Des poulinières choisies
Notre petite jumenterie a été sélectionnée avec rigueur et professionnalisme (conseillés pas des grands du monde du QH) pour produire des poulains « qualiteux ».

Les juments ont des origines communes, comme Frekles Tivio Jess et d’autres grands chevaux qui ont écrit l’histoire du Quarter-Horse dans le monde : Doc Olano, Sugar Bar, Hollywood Jac

*Un style de vie, une méthode d’élevage
Nos poulains sont élevés au sein d’un groupe multi-âge, comme on les rencontre dans les grands espaces naturels. Les diverses interactions entre individus forgent le mental du foal. Il y apprend le respect et la confiance. Il y développe ses réflexes et sa morphologie par des jeux sur nos terrains escarpés. Le poulain y acquiert aussi l’autonomie et la sécurité qui permettront un sevrage naturel et progressif (sans drame).

*Une éducation des poulains
De même, les attentions quotidiennes que nous leur prodiguons : curage de pied, promenade en licol, câlins… Les rendent très proche de l’homme. Les soins vétérinaires (vermifuge, vaccins) sont fait en groupe pour favoriser le calme et la sérénité.
Enfin, les poulains sont éduqués depuis leur plus jeune âge, tout en respectant leur rythme… Sans jamais les forcer. Ils apprennent ainsi à « donner » et ont un respect de l’Homme acquis dans la confiance.

Comments are closed.